Gestion de trésorerie : créez votre tableau de bord !

Alors oui, comme beaucoup de petits entrepreneurs, vous êtes certainement débordé, et vous faites confiance à votre comptable…. Il vous préviendra s’il y a un problème…

Sauf que votre comptable, vous ne le voyez généralement qu’au moment de la déclaration de TVA (si vous le voyez en face à face), et que lui il a surtout une approche « comptable » justement.
Quelle est la différence me direz-vous ? C’est simple il y a les chiffres … et les chiffres … toujours pas très clair n’est-ce pas ? J’en conviens !


Le comptable à une vision d’ensemble de la société, il se préoccupe de la rentabilité à moyen ou long terme, mais il ne se préoccupe pas tant que ça de l’argent disponible sur votre compte : La trésorerie effective immédiate. Effectivement, vous seul la connaissez, vous regardez certainement vos comptes bancaires en ligne chaque jour, et vous vous inquiétez du paiement immédiat du fournisseur (qui lui vient de vous téléphoner à l’instant et n’attendra pas le 19 du mois prochain que vous demandiez à votre comptable).
Par ailleurs vous seul ressentez votre business, vous savez quels sont les devis en cours, les clients qui vont signer ou pas, la tendance du marché…


C’est la raison pour laquelle il est important quoi qu’il arrive que vous mettiez en place un tableau de bord qui vous soit accessible et compréhensible, quit à ce qu’il s’agisse d’un tableau basique, ressemblant à un relevé de compte prévisionnel avec 9 colonnes principales :

  • Date de la facture (ou référence)
  • Date du débit
  • Moyen de paiement
  • Numéro de chèque
  • Fournisseur
  • Désignation
  • Débit
  • Crédit
  • Solde
  • Pointage


(vous pourrez par la suite développer ce tableau en y ajoutant une colonne TVA etc…)

comptableDans un premier temps, dans celui-ci vous pourrez lister toute vos dépenses récurrentes à venir sur les prochains mois et y rajouter toutes les recettes que vous prévoyez. En faisant cela, et en anticipant votre trésorerie sur les 4 prochains mois vous aurrez alors réalisé un prévisionnel (le fameux prévisionnel que nous réclame le banquier en permanence).

Pour toute les charges qui vous paraissent « imprévisibles » admettez qu’au final il y a toujours une base de calcul, et à partir de là vous pourrez les ajouter à votre tableau.

Chaque jour vous pointerez dans ce tableau les opérations qui sont passées sur votre compte bancaire, et mettrez à jours la colonne « date de débit » et vous serez alors en mesure de savoir exactement à quelques euros prêts quel sera votre bénéfice annuel !
Avec cet outil vous suivrez votre compte en banque, la liste de vos chèques émis, la liste des factures fournisseurs dûes, la liste des factures à encaisser et vous pourrez même (à l’aide de quelques formules de calcul) anticiper le montant des charges sociales à payer, le montant de la tva à reverser etc… Et tout cela sans dépenser 1€ dans un logiciel de gestion compliqué.


En cas de coup dur, lorsque vous devrez négocier un échéancier ou encore un petit coup de pouce de la banque, vous aurez toutes les cartes en main pour pouvoir faire des simulations de votre côté avant de faire des propositions réalistes (sans attendre après le comptable !).

 

Et n’oubliez pas, en cas de besoin je suis là !

Mots-clés: tresorerie, gestion, comptable, tableau de bord